L'électronique : une technologie partie pour durer

Marché du silicium
Image L'électronique : une technologie partie pour durer

L'électronique est la base des nouvelles technologies que nous utilisons au quotidien. Smartphone, ordinateur, tablette, montre connecté… autant de produits high-tech qui ont besoin de l'électronique pour fonctionner. Et le secteur de l'électronique a encore de beaux jours devant lui.

L'électronique au service du citoyen

Les matériels électroniques sont de plus en plus présents dans la vie de tous les jours. Les produits de haute technologie font appel à l'électronique pour répondre à nos besoins. Vu que ceux-ci vont être de plus en plus nombreux dans les années à venir, l'électronique est une technologie bien partie pour durer. Les spécialistes en la matière sont nombreux au niveau mondial.

Les ordinateurs, les Smartphones et les autres objets connectés sont dotés de circuits électroniques intégrés. Sans eux, ces matériels n'auront pas les performances dont ils font preuve aujourd'hui. Au fur et à mesure que les nouveaux modèles d'appareils connectés sortent, le monde de l'électronique est à l'honneur. L'électronique a été découverte depuis des années dans le but de répondre à un besoin de confort du quotidien.

Le concept de l'électronique éphémère

L'électronique éphémère est un concept nouveau qui met en avant une catégorie de matériels et de circuits intégrés. C'est une solution que les spécialistes ont trouvé pour rendre les appareils électroniques démodés plus écologiques. Ce nouveau type d'électronique est présenté comme révolutionnaire pour répondre aux problèmes de pollution engendrés par les méthodes anciennes. C'est une solution écoresponsable pour éviter l'accumulation de la pollution provoquée par les objets électroniques.

Cette mesure rend cette technologie utilisable dans les années à venir puisque l'enjeu écologique est essentiel. Il ne s'agit plus de vendre et de consommer les appareils sans penser à l'impact environnemental. L'électronique éphémère est matérialisée par les circuits électroniques qui peuvent disparaitre et se dissoudre. Il s'agit de programmer la durée de vie des circuits à l'avance.

Cette solution répond à la pollution engendrée par les appareils obsolètes jetés dans des endroits non appropriés. Elle souhaite que les circuits s'autodétruisent au bout d'un certain temps. Certains diront que ce concept entre dans le cadre de l'obsolescence programmée, d'autres diront que c'est une initiative pertinente.

L'avenir de l'électronique

L'électronique sera peut-être l'avenir de la technologie des décennies à venir. Les circuits électroniques engagés dans cette action écoresponsable sont produits à partir de silicium et de magnésium. La combinaison de soie entre aussi dans la conception de ces circuits d'un nouveau genre. Ce dernier composant sert d'ossature à la structure du circuit avec des couches fines de silicium au-dessus.

La possibilité de programmer la dissolution des circuits provient des propriétés des protéines de la soie. On peut programmer la dégradation de l'objet selon une palette large d'intervalles. La dissolution commence par la soie pour ensuite être recristallisée. C'est la maîtrise de cette recristallisation qui va permettre d'agir sur la destruction complète du circuit.

Ce concept a permis à l'électronique de faire un grand pas dans la transition écologique. Fini le temps où l'on produisait pour satisfaire une demande toujours grandissante. Il convient maintenant de penser à la planète et aux autres dans le cadre du développement durable. Ce qui est sûr, c'est que l'électronique est encore la technologie phare de la digitalisation du monde.